Le Blog de la Florithérapie
les addictions peuvent être nombreuses et sont considérées comme de véritables maladies
Ado Adulte Dépendance

Sortir de l’engrenage de la dépendance et des addictions

Tabac, somnifères, alcool, pulsions sucrées, internet, jeux vidéo, jeux de gains, sport… Autant de substances ou de comportements d’addiction qui modifient le fonctionnement de notre cerveau et lui font perdre sa capacité à prendre de bonnes décisions pour notre santé. Alors qu’hier on parlait plutôt de vice, de déviance, on parle aujourd’hui de véritable maladie, d’où l’importance de sensibiliser les enfants le plus tôt possible car tout le monde peut être concerné dans certaines périodes difficiles de la vie.

Comment reconnaître une addiction ?

Nous parlons ici d’addiction et de dépendance, notions différentes de la notion d’excès. Pour être plus précis, l’addiction correspond à :

  • La perte de contrôle de sa consommation et de sa capacité à s’auto réguler,
  • L’incapacité à résister à la tentation malgré les conséquences négatives connues sur la vie sociale, familiale et professionnelle,
  • Une tension liée au manque et un soulagement (même provisoire) lié à la pratique de l’addiction,
  • L’augmentation de la tolérance, entraînant une plus grande consommation,
  • Des symptômes de sevrage physique ou psychologique liés à l’arrêt de la substance ou du comportement.

Addiction : Comment le cerveau fonctionne-t-il ?

Grâce aux neurosciences, nous comprenons aujourd’hui comment sont modifiés les circuits de notre cerveau quand on devient “accro”. Ce sont les neurotransmetteurs, ces molécules échangées par les neurones via des récepteurs spécifiques pour faire circuler l’information dans notre cerveau, qui sont au centre du processus d’addiction.

Parmi ces neurotransmetteurs, la DOPAMINE joue un rôle particulier en stimulant  le “circuit vicieux de la récompense” de la façon suivante : la personne répète certains comportements ou recherche certains stimulants qui lui procurent du plaisir, cette répétition augmente la libération de la dopamine et cette augmentation conduit à rechercher de plus en plus les substances ou des comportements qui procurent du plaisir, avec le risque de devenir dépendant de ces substances ou de ces pratiques.

N’oublions pas que des facteurs tels que le stress, la génétique et l’histoire personnelle peuvent également jouer un rôle dans l’installation de comportements obsessionnels autour des jeux, d’internet, de la pratique sportive, etc… C’est pourquoi une prise en charge globale de la personne est nécessaire pour traiter son problème de dépendance, au delà de la compréhension du dysfonctionnement de son système nerveux.

Des solutions naturelles existent !

Face à ces comportements et consommations excessives, les huiles essentielles et les élixirs floraux sont un très bon choix car traiter la dépendance, c’est traiter un problème en lien avec notre système nerveux et nos émotions. Les plantes vont agir en douceur et en profondeur pour permettre à la personne de faire la paix avec elle même et cheminer vers un changement intérieur profond.

Le laboratoire DEVA propose une sélection d’élixirs essentiels, de composés et élixirs floraux pour accompagner une personne tout au long de la période de sevrage :

  • Le Duo “DÉSACCOUTUMANCE“composé d’un élixir essentiel à respirer et d’un composé foral à prendre par voie orale sera recommandé en première approche, pour accompagner les perturbations émotionnelles qui peuvent surgir lors de la période de sevrage. Ils agissent à la fois sur l’état de tensions généré par le manque et en soutien à la volonté de la personne engagée dans un processus de changement d’habitudes, qu’elles soient comportementales ou liées à une consommation excessive de substances.
  • L’élixir essentiel et le composé floral “DÉSACCOUTUMANCE” peuvent s’utiliser séparément ou en association, en commençant par respirer l’élixir essentiel, profondément dans chaque narine, puis en ingérant quelques gouttes du composé floral quelques minutes plus tard. A renouveler plusieurs fois par jour et en cure de 2  à 3 semaines minimum.
  • Le Duo “ASSISTANCE” également composé d’un élixir essentiel et d’un composé floral, sera recommandé pour une utilisation ponctuelle,  dans les périodes de crise ou de peur de craquer et de perdre le contrôle de la situation.

Des conseils personnalisés adaptés à chaque personne

Comme nous l’avons indiqué précédemment, les origines de l’addiction peuvent être multiples et liées en particulier à l’histoire de la personne, d’où l’importance de cibler des élixirs floraux au plus près de sa problématique, pour l’accompagner efficacement le temps nécessaire à sa guérison.

La sélection des élixirs floraux ci dessous est destinée à proposer un conseil plus personnalisé, en fonction de l’expression des difficultés exprimées par la personne.

Plusieurs étapes sont à prendre en compte dans la période de sevrage :

1. Créer un sentiment de protection et de sécurité

Avec l’élixir floral d’ANGÉLIQUE dont le nom est relié au monde des anges. Cet élixir floral apporte confiance et vigueur dans les périodes de sevrage pour rétablir le lien avec la force bienveillante et protectrice de ses guides célestes.

Citons également la fleur de BACH PRUNUS (Cherry Plum) qui aide à se contrôler et affronter la peur de craquer, en particulier dans le cas de pulsions alimentaires et du besoin  vital de se remplir. Sans oublier l’élixir floral de COQUELICOT DE CALIFORNIE qui apporte protection et pondération aux personnes attirées par certaines expériences psychiques captivantes du monde extérieur ou par l’usage de drogues hallucinogènes qui les éloignent de leur vie intérieure profonde.

2. Reconnecter la personne avec ses rythmes internes naturels

Grâce à l’élixir floral d’IPOMÉE : Très bon tonique pour le système nerveux, l’élixir floral d’IPOMÉE aide à la régularisation des rythmes de la vie quotidienne, de repas ou de sommeil, et à se débarrasser de certaines manifestations d’irascibilité nerveuse telles que les grincements de dents, les insomnies ou d’habitudes de dépendance à l’égard de certaines substances.

De même, l’élixir floral andin d’ARAUCARIA favorise l’ancrage à la terre et aide à retrouver l’harmonie des rythmes naturels. Il renforce l’énergie vitale et redonne l’envie et l’enthousiasme en se reconnectant avec sa mission de vie.

3. Rompre avec les schémas répétitifs de la dépendance

Ou se débarrasser d’habitudes inadaptées à nos besoins, tel est le message de la fleur de BACH de BOURGEONS DE MARRONNIER (Chestnut bud).

4. Favoriser la détente et la relaxation

Grâce à l’élixir floral de LAVANDE qui apporte calme intérieur et apaisement lorsque les “nerfs sont à vif” suite à la prise excessive de stimulants. De même, l’élixir floral de VALÉRIANE soulage les tensions nerveuses liées au stress et la CAMOMILLE favorise le calme et l’équilibre émotionnel lorsqu’en période de sevrage des états de manque peuvent provoquer de la nervosité ou de l’hyperactivité.

5. Soutenir et restaurer l’image de soi

Avec la fleur de BACH de CENTAURÉE (Centaury) qui va permettre de poser ses limites et être capable de dire non ou de résister à la tentation.

La fleur de BACH de POMMIER SAUVAGE  (Crab apple) aide à l’acceptation et au respect de soi même et équilibre le rapport à la nourriture.

L’élixir floral de JASMIN a une action purifiante et favorise l’élimination des toxines qu’elles soient d’ordre physique ou émotionnel. Quant à l’élixir floral de BRUNELLE, il stimule la confiance de la personne en ses propres capacités internes de régénération et de transformation, pour arriver à vaincre sa dépendance.

Lorsque l’intégrité de la personne est atteinte par des comportements extrêmes, où les besoins vitaux ne sont pas respectés (alimentation, repos..), provoquant une grande fatigue, l’élixir floral d’ÉCHINACÉE aide à retrouver son identité profonde à travers l’estime de soi.

Dans le cas de mauvaises habitudes ou de comportements d’addiction liés à un héritage ancestral, l’élixir floral andin de BOUGAINVILLÉE aide à prendre conscience de ce lien et à se libérer des toxines émotionnelles qui lui sont rattachées.

Quant à l’élixir floral de TABACUM, il sera recommandé lorsque la consommation excessive de tabac entraîne une forme d’anesthésie émotionnelle et une insensibilité chronique. Il réveille la sensibilité et aide à prendre conscience de ses dépendances et à se reconnecter aux sentiments du cœur.

Nous conclurons sur une forme particulière de dépendance, d’ordre affectif, avec l’élixir floral de CŒUR DE MARIE qui redonne de l’autonomie dans une relation trop fusionnelle, lorsque les besoins individuels sont étouffés par la présence de l’autre.

Brigitte Meylan
Conseillère en élixirs floraux

Vous aimerez aussi...

Il n'y a aucun commentaire sur cet article (pour le moment)

    Envie de laisser un commentaire ? C'est à vous !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.