Le Blog de la Florithérapie
Adulte Au fil de la vie Culpabilité Découragement Détente Épuisement Vie professionnelle

De la charge mentale au Burn-out, se libérer, lâcher prise et renaitre à l’aide des élixirs floraux

Le complexe d’Atlas :

Dans la mythologie grecque, Atlas était un géant condamné à porter la voûte céleste sur ses épaules. Dans l’Iliade, le poète grec Homère le dépeint comme supportant les piliers qui séparent le ciel de la terre. On l’a souvent représenté chargé d’un globe céleste.

Quand ce complexe d’Atlas illustre ce que nous ressentons mentalement. Sollicité en permanence par l’organisation d’une multitude de tâches, préoccupé à ne pas oublier ceci, programmer cela, réaliser cette autre, accomplir encore, contrôler, ne pas faillir, s’installe alors au sein de notre cerveau un poids, une charge.

En bon stratège dans l’idée de s’alléger l’esprit, nous, nous appliquons à hiérarchiser l’ensemble en éditant des listes, que nous rayons au fur et à mesure, pour finalement y ajouter de nouvelles tâches et ainsi de suite.

Lorsqu’une accalmie semble se profiler enfin, à coup sûr un évènement inattendu survient avec cette sensation d’être entrainé dans une spirale infernale, aucun répit ne sera accordé. Cela ne finira donc jamais !!!

Cet état que nous sommes de plus en plus nombreux à expérimenter est désormais identifié sous l’appellation de ” charge mentale” de plus en plus usité, cette expression est entrée dans le langage courant.

Qu’est-ce que la “charge mentale” ?

La charge mentale a été définie pour la première fois par Monique Haicault sociologue en 1984 et se définit par le fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement. 

La société moderne et plus particulièrement le monde du travail tel que nous le connaissons aujourd’hui nous pousse à gérer plusieurs tâches en même temps.

Face à cette pression nous ne sommes pas égaux. Lorsque la charge mentale s’installe deux cas de figure se présentent alors : soit nous gérons et cela ne nous pose pas de problème, soit nous ne supportons pas ce trop-plein et craquons face à la gestion du quotidien.

Les symptômes typiques de la pression exercée par la charge mentale sont :

  • Le sentiment de manquer de temps, de devoir tout faire dans l’urgence ;
  • L’impression d’être toujours débordé, d’avoir 1001 choses à faire ;
  • Faire des “to do list” mais ne jamais arriver au bout ;
  • Se comparer aux autres et culpabiliser parce qu’on n’y arrive pas.

Tous ces sentiments se répercutent sur notre corps entraînant de la fatigue, du stress, des douleurs abdominales, des lombalgies, des migraines… Nous engageant alors à revoir nos priorités, en apprenant à limiter les excès et opter pour le lâcher prise, en s’adonnant par exemple ; au sport, aux ballades en nature, à des exercices de relaxation ou méditation, en passant du temps avec nos amis etc… Sans oublier le précieux soutien qu’offre la florithérapie et l’olfactothérapie

En effet, le Laboratoire DEVA engagé dans la recherche autour des élixirs floraux vient nous apporter par la réalisation d’un nouveau bouquet floral un accompagnement émotionnel pour alléger la charge mentale en la qualité du composé floral « Lâcher prise »

Il a pour objectifs principaux de :

  • S’alléger :

Grâce aux élixirs floraux de Chêne et d’Orme : allégement des responsabilités, lucidité et discernement sur ce que l’on est capable d’assumer.

Allègement de l’épuisement dans la quête du toujours plus haut, toujours mieux avec l’élixir floral d’Edelweiss 

Alléger le mental et faire taire la rumination avec l’élixir floral de Marronnier blanc.

  • Se fortifier : avec l’élixir floral de Romarin qui apporte force physique (ancrage) et force mentale (renforce la clarté d’esprit et la mémoire)
  • Faire circuler les énergies : à l’aide de l’élixir floral d’Érable pour libérer les énergies

 

Lorsque la charge mentale bascule dans la surcharge, elle s’accompagne fréquemment des symptômes suivants : grande fatigue, troubles du sommeil, hypersensibilité, hyperémotivité, jusqu’à nous conduire en situation de burnout.

Ce dernier touche le plus souvent des personnes enthousiastes, investies, parfois passionnées, qui se donnent sans compter. Dotées d’une grande conscience professionnelle, elles s’effondrent pourtant pour n’être alors que l’ombre d’elles-mêmes. Vivant ensuite avec la peur au ventre à l’idée de reprendre le travail, elles se renferment alors et ne savent pas comment remonter à la surface.

Qu’est-ce que le burnout ?

Voici comment il est décrit par le Dr Herbert J. Freudenberger psychanalyste :

« En tant que psychanalyste et praticien, je me suis rendu compte que les gens sont parfois victimes d’incendie, tout comme les immeubles. Sous la tension produite par la vie dans notre monde complexe leurs ressources internes en viennent à se consumer comme sous l’action des flammes, ne laissant qu’un vide immense à l’intérieur, même si l’enveloppe externe semble plus ou moins intacte. »

Nouvelle définition du burn-out selon l’OMS :

Selon l’OMS, le burn-out est « un syndrome résultant d’un stress chronique qui n’a pas été géré avec succès. »

Dont les 3 dimensions qui le caractérisent sont :

  • Un état d’épuisement à la fois physique et psychique ;
  • Une dépersonnalisation qui se traduit par un retrait vis-à-vis du travail ou des sentiments négatifs ou cyniques liés au travail ;
  • Une perte d’efficacité professionnelle et la dévalorisation de soi

On parle alors d’un état d’épuisement physique, mental et émotionnel

Le Laboratoire DEVA fréquemment sollicité par les professionnels de santé en quête de solutions pour accompagner émotionnellement le burn-out nous propose également à cet effet un nouvel outil : Le composé floral « Renaissance »

L’élixir central de cette formule est l’Épilobe, « l’herbe du feu » qui repousse sur les terres brûlées et permet la régénération intérieure quand on se sent dévasté, consumé de l’intérieur.

L’objectif de ce composé est de soutenir dans la durée les personnes qui sont allées au-delà de leurs limites et ont besoin de se reconstruire, à neuf, comme une peau doit se régénérer après une brûlure pour laisser une « vieille peau brûlée » et accueillir une nouvelle peau, un nouveau SOI.

Sa formule a pour objectifs principaux :

  • Se Régénérer

Grâce aux élixirs floraux d’Épilobe et d’Échinacée qui permettent le renouveau et la restauration de l’intégrité et de l’identité profondes.

Et à l’élixir floral d’Olivier qui va faciliter la récupération d’énergie quand on est allé au bout du bout de ce que l’on peut donner

  • Apaiser

L’élixir floral de Valériane, aide à prendre de la hauteur pour surmonter toutes les tensions nerveuses, quelles qu’en soient les sources.

L’élixir floral de Passiflore, pour faire la paix avec soi-même et avec les autres. Il aide à se pardonner de l’état dans lequel on s’est mis.

  • Augmenter son potentiel de résilience

Avec l’élixir floral d’Aneth qui permet de supporter un rythme de vie de plus en plus rapide, ainsi que les excès de stimulation sensorielle

L’élixir floral d’Amarante pour dépasser la souffrance et la désespérance

 

A l’instar de tous les composés floraux crée par le Laboratoire DEVA, ces nouveaux composés sont destinés à des situations de la vie quotidienne, dont le Burn-Out et la charge mentale font malheureusement désormais partie.

Ils peuvent bien sûr être associés à d’autres Composés, principalement :

  • Assistance en cas de stress aigu
  • Protection émotionnelle en cas d’hypersensibilité
  • Courage en cas de peur et manque de confiance 

Mais aussi :

  • Nuits paisibles si l’état d’épuisement entraîne une mauvaise qualité de sommeil et donc une mauvaise récupération
  • Détente corporelle en cas d’impossibilité à se détendre physiquement ou en cas de surmenage physique (les sportifs en particulier)

Sans oublier le précieux soutien des synergies olfactives de la gamme des Elixirs essentiels (à respirer) comme Urgence émotionnel, Protection, Courage, Nuits paisibles, Détente corporelle et Enthousiasme.

 

 “La vie, c’est ce qui vous arrive pendant que vous êtes en train de faire d’autres projets”
John Lennon.

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  • Avatar
    Répondre
    badin
    27 avril 2020 at 10 h 11 min

    j ‘ ai essayé le mélange lâcher prise , le résultat est à la hauteur de mes espérances.

  • Avatar
    Répondre
    Zelda
    4 septembre 2020 at 18 h 00 min

    Salut ! Entre nous, cet article tombe à pic. Et pour cause, je suis au bord du burnout. De plus, je n’arrive pas à lâcher prise et j’avoue que ce n’est pas évident.

Envie de laisser un commentaire ? C'est à vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.