Le Blog de la Florithérapie
Fleurs de Bach Posséssivité Vie amoureuse

Chicorée – Chicory

Chicorée

Elixir du dr Bach de Chicorée
cichorium intybus

Geste de la plante

Sa racine, impossible à arracher, signale un schéma de transmission familial. Les premières feuilles apparaissent à la racine et s’étendent horizontalement, empêchant les autres plantes de pousser, ce qui signe une nature dominatrice des personnes de ce type ou vivant cet état.
Sa tige est visible tout l’hiver : cela indique que la personne souhaite qu’on se souvienne d’elle.
La plante-mère garde ses graines cachées et les libère à son pied : le type Chicory reste à proximité de sa famille.
Ses fleurs attirent le regard quand elles s’ouvrent, comme la personne Chicory qui aime qu’on la remarque. Bleues ou roses selon le ph du sol, elles indiquent qu’une personne de ce type change de comportement selon la personne avec qui elle est, charmante avec un visiteur, déversant son surplus émotionnel sur sa famille.

Personne de type Chicory surnommée “le vampire”

Personne manipulatrice, qui ne donne que parce qu’elle attend de recevoir en échange, mais qui ne le reconnaît pas, parle beaucoup du devoir des autres envers elle.
Personnalité étouffante, qui s’occupe beaucoup des autres, sa famille, ses amis, à s’en rendre indispensable. Elle aime organiser pour eux, car cela lui permet de tout contrôler. Elle empiète sur la place des autres et les contraint.
Besoin d’attirer l’attention sur elle, aime être le centre du monde et qu’on se souvienne d’elle.
Sentiment de supériorité par rapport aux autres.
Égoïste, elle se demande sans cesse comment elle se sent, quelles sont ses préoccupations.
Grand manque affectif et sensation de vide intérieur.
Bien équilibrée, une personne Chicory diffuse beaucoup d’amour, de tendresse et d’attention. Elle se sent dans un état de plénitude et a confiance dans l’affection que les autres lui portent, qu’elle qu’en soit la forme.
Qualité : amour maternel bien dosé

Cas pratique :

Marie, mère possessive

Marie a un fils unique qui va se marier. Elle fait tout pour plaire à sa belle-fille et propose d’aider à organiser la cérémonie, trouver un appartement (à côté de chez elle !). Cependant, elle est très déçue et même amère lorsque son fils lui dit qu’ils veulent se débrouiller seuls. Chicory l’a aidée ensuite à ne plus accuser injustement son fils de ne pas l’aimer parce qu’il prend son indépendance.

Extrait de Les Fleurs de Bach, Pascale Millier, éditions Eyrolles, 2015

Vous aimerez aussi...

Il n'y a aucun commentaire sur cet article (pour le moment)

    Envie de laisser un commentaire ? C'est à vous !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.