Le Blog de la Florithérapie
Enfant Hyperactivité

Le voyage du PETIT OURAGAN vers la FLEUR DE MIMOSA

Genèse du nouveau composé floral HYPERACTIVITÉ

“La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre.” Gandhi

 

Hyperactivité : définition

Ce qu’on sous-entend si on pense « hyperactivité » est le plus souvent cette notion du petit – ou grand tourbillon, celui qui a un besoin de bouger tout le temps. L’activité motrice objectivement démesurée, ou ressentie comme telle, peut être un symptôme très dérangeant dans le contexte de ce qu’on appelle les troubles d’attention avec ou sans hyperactivité (TDA-H).

Mais qu’est-ce qu’une activité normale ? Ce qui est définissable pour une entreprise, ne l’est pas pour l’humain. Nous sommes tous des individus uniques, tels que nous sommes et c’est le premier message à passer et à intégrer pour les personnes atteintes de ces « troubles ». L’hyperactivité est difficile à placer sur une échelle puisque ce qui est hyper pour l’un est juste normal et une activité heureuse pour l’autre. L’un a besoin de bouger, l’autre de la stabilité, régularité et d’une activité limitée ; ce qui est trop pour l’un, n’est pas assez pour l’autre. Tout est question de tempéraments, d’harmonie et d’équilibre.

L’hyperactivité s’ajoute dans les troubles TDAH à des troubles plus profonds.  On remarque une impulsivité, caractérisée par le fait que l’action précède la réflexion et la pensée. Les dangers et impondérabilités liés sont évidents.

Le diagnostic de TDAH nécessite de réunir plusieurs éléments : le refus de toute forme d’autorité,  l’anxiété, l’hypersensibilité  ainsi que tous les troubles « DYS » (Dysphasie, Dyslexie, Dyscalculie).  Au tableau s’ajoutent une mauvaise estime de soi et une tendance dépressive.

Ces traits doivent être persistants dans au moins deux sphères de la vie (milieu familial, école, travail, environnement sportif, …) et altérer le fonctionnement normal de l’individu.

L’origine du déficit d’attention des troubles TDA est multifactorielle : hérédité, dysfonctionnement des neurotransmetteurs, facteurs environnementaux, psycho-sociaux, éducatifs, alimentaires ainsi qu’un dérèglement du microbiote.  Il faut faire connaitre toutes ces causes aux parents, responsables et enseignants car ils sont nombreux à se remettre en question, se culpabiliser, craindre d’aller à l’école pour récupérer leur enfant et à être tout simplement épuisés. Pensons aux élixirs d’OLIVIER, de PIN et à tous les élixirs de protection pour eux.

Les adultes présentant un TDA/H étaient souvent déjà des enfants agités, explosifs, dérangeants en classe, vite isolés dans le corridor de l’école et conduits au bureau du directeur … ou au contraire lunatique et incapables de mener un projet à terme.

L’hyperactivité est une souffrance qui affecte le quotidien de la personne dans ses relations sociales, à l’école, au travail et dans sa vie quotidienne. Un enfant bouge, part dans un autre monde, fuit le nôtre pour se préserver lorsqu’il s’ennuie, ressent trop de choses et notamment les tensions qui habitent l’adulte autour de lui. Il s’y heurte et des difficultés émotionnelles importantes en résultent, comme la peur du rejet, la peur de l’échec et l’anxiété.

Nos émotions mettent en mouvement, font sortir ce qui ne va pas à l’intérieur de nous et nous relient à nous-même et notre vie intérieure. Ce n’est pas étonnant,  puisqu’on ne se sent pas bien à l’intérieur de soi qu’il y ait beaucoup de mouvement, souvent trop, et que cela se manifeste par une activité « HYPER ».

La thématique du « Manque d’intérêt pour le présent » est présente dans le groupe du même titre des fleurs du Dr Bach. Quelles sont des raisons de fuir l’ici et maintenant ?

Les plus évidentes : « Je ne me sens pas à ma place ou pas bien là où je suis » ; « J’ai peur », « Je suis caractérisé(e) par une grande sensibilité, je dirais même hypersensibilité », « Je ne me sens pas aimé(e) », « Mon intelligence dérange puisqu’elle est différente. »

Toute personne concernée, enfant ou adulte, est forcément différente. Être différent veut dire sortir de la norme, du cadre. Être différent dérange. Un enfant curieux outre mesure est un cadeau très riche pour ce monde, mais pour un parent ou enseignant éprouvé par sa vie et fatigué cela peut vite devenir une source de problème et de souffrance.  Un enfant qui a l’inestimable chance d’avoir des adultes qui valorisent sa curiosité, qui canalisent ce besoin permanent d’apprendre et de découvrir le monde tout en s’en nourrissant en retour, ne devient probablement jamais perturbateur.

Loin d’une problématique TDA, l’hyperactivité peut être comprise comme instabilité de l’enfant ou de l’adulte, phénomène qu’on rencontre chez les personnes qui vivent une insécurité affective au niveau familial. Ces personnes peuvent aussi être tendues à cause d’un manque de sommeil ou par besoin que l’on s’occupe d’eux, souhaitant ainsi attirer l’attention de leur entourage.

 

Le soutien de la florithérapie

Ainsi, le composé 22-Hyperactivité Deva souhaite apporter un soutien au-delà du contexte TDA-H. Il

  • Stabilise l’attention et l’humeur.
  • Apaise les tensions liées à l’hyperactivité.
  • Renforce l’estime de soi, l’écoute, la concentration.
  • Apporte douceur, confiance et protection.

La première fleur en résonance avec le thème de l’hyperactivité est l’IMPATIENTE, dont les signes d’impatience et d’irritabilité sont propres. Elle rend plus patient, indulgent et tranquille. Ce relâchement des tensions mentales et physiques a également un effet équilibrant sur l’environnement. Non négligeable est l’effet positif de la fleur d’Impatiente sur la capacité de « l’Impatient » à utiliser sa grande réserve d’énergie à bon escient. Ce point est intéressant dans le contexte de stress, fatigue, épuisement vers le burnout. Et si l’hyperactivité était un facteur favorisant ou même déclencheur pour ces phénomènes de notre époque ?

La CAMOMILLE qui contient une bulle d’air dans le réceptacle de sa fleur, soutient en tant que stabilisateur émotionnel en cas d’émotivité, irritabilité, sautes d’humeur, agitation, insatisfaction, hypersensibilité et hyperactivité. Elle apporte détente et relâchement des tensions émotionnelle ainsi que calme et concentration dans les périodes d’apprentissage.

La fleur de PETUNIA correspond à un tempérament hyperactif et compulsif, avec une peur de manquer et des besoins insatisfaits permanents. Son élixir a tout pour libérer de ce comportement. Cette hyperactivité s’exprime en mangeant trop vite (par peur de manquer), au niveau de la parole pour les orateurs en accélérant le discours ou en bégayant. Pétunia est aussi intéressante pour les personnes âgées pour les problèmes de confusion mentale et désorientation. Elle permet d’aller droit au but avec enthousiasme et clarté.

La VERVEINE complète ces fleurs axées sur la notion de « trop », qui se manifeste par des efforts importants, du stress, beaucoup de tension et un grand excès d’enthousiasme pouvant prendre des dimensions de fanatisme. Elle développe tolérance, patience et ouverture d’esprit.

Côté protection, l’ACHILLEE BLANCHE aide celui qui se sent vulnérable et sensible face aux perturbations et pollutions de l’environnement. Il pourra alors prendre du recul par rapport à toute la négativité environnante (qu’il crée peut-être lui-même par son comportement).

Le manque de confiance sera, lui,  accompagné par la présence de MELEZE dans ce mélange. Cette fleur invite à « oser être » au-delà de la peur de l’échec et du ridicule, peur si importante que la personne refuse de se laisser guider. Celle-ci pourra accepter ses points forts et faibles et prendre des risques … jusqu’à se surprendre elle-même.

Cette composition se trouve comme magnifiée par la présence de MIMOSA. Voici la description de Philippe Deroide de cette fleur : « …à ceux qui (…) éprouvent des difficultés à établir une relation équilibrée et harmonieuse avec leur entourage. Hypersensibles, ils peuvent se montrer hostiles, agressifs, envahissants, provocateurs ou tyranniques avec les autres et seront souvent rejetés. Ils ont alors tendance à se refermer sur eux-mêmes. Une fois exclus (…), ils ne savent plus comment rétablir le contact et souffrent de cet isolement. »

Les personnes hyperactives se sentent différentes et n’arrivent pas à gérer leur barrière émotionnelle. L’élixir floral de MIMOSA les aide à développer une vision positive de l’autre, leur apporte de la confiance et ainsi une ouverture envers autrui.

C’est ce même élixir qui est proposé quand les hivers sont durs, longs et que le manque de soleil -intérieur et extérieur- se fait ressentir et se manifeste par des dépressions.

Nous sommes curieux et serons heureux d’avoir des retours de vos expériences d’utilisation et conseil de ce Composé n°22. – 22 comme 2+2 = 4, symbolisant la structure, la stabilité et l’ordre ; le 22 représente un symbolique particulier : Les personnes concernées par ce chiffre sont en général très sociables et se préoccupent du bien-être de leur entourage tout en étant des personnes d’action. Que de belles promesses !

 

La thérapie Olfactive en complément

En complément du composé floral il est tout a fait possible d’associer l’un des  Quantique Olfactif suivant :

  • PROTECTION : pour se protéger des influences extérieures ou surmonter un sentiment d’insécurité
  • URGENCE : pour rester calme et centrer en toutes situations
  • DETENTE CORPORELLE : pour faire disparaitre les tensions corporelles
  • VIE INTELLECTUELLE : Aide à se recentrer et à s’exprimer avec clarté et aisance

Vous aimerez aussi...

Il n'y a aucun commentaire sur cet article (pour le moment)

    Envie de laisser un commentaire ? C'est à vous !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.