Le Blog de la Florithérapie
Déprime Joie de vivre Pessimisme Tristesse

Joie de vivre, ou comment danser avec la vie.

Enfant peut-être avez-vous rejoint des farandoles en chantant « Entrez dans la danse, voyez comme on danse, sautez, dansez, embrassez qui vous voudrez ! … » 

La joie est mouvement, si elle sait se montrer douce et paisible, elle peut aussi venir par surprise, dans une fulgurance, vous illuminer l’esprit et vous toucher le cœur.                                                                                                                    

Cultiver la joie. Eveiller et aiguiser nos sens, ÊTRE, dans l’instant, pleinement présent.  Vibrer, se sentir accordé avec l’essence même de la vie, pour chaque jour, en une célébration sans cesse renouvelée, cheminer le cœur léger, des étoiles au regard accrochées.

 

Définition de la joie

Selon le dictionnaire, la joie se définit ainsi : Sentiment de plaisir, de bonheur intense, caractérisé par sa plénitude et sa durée limitée, et éprouvé par quelqu’un dont une aspiration, un désir est satisfait ou en voie de l’être : Ressentir une grande joie. Être fou de joie. Quelques autres expressions : pleurer de joie, être en joie, être transporté de joie, sauter de joie, s’en donner à cœur joie, être la joie de quelqu’un, être dans la joie de son cœur…   

‘’Joye au cœur fait beau teint, Leroux de Lincy,’’ Prov. t. II, 323. XVIe s   

Il est peu probable que l’auteur du proverbe ci-dessus ait reçu quelques notions de médecine chinoise. Pour autant son observation entre en résonnance avec l’approche traditionnelle de cette médecine qui décrit entre autres, en référence au sujet que nous explorons, que « Le cœur se manifeste au visage ». En effet « L’énergie du cœur se dirige naturellement vers le haut du corps, comme le fond les flammes ou l’air chaud. On dit que l’énergie du cœur monte pour ‘’s’éparpiller’’. Ainsi, la fonction naturelle du cœur est de rosir le visage, de colorer le teint ». Dr Yves Réquena

                                                                                                                                                                                                   

Le lien entre la joie et le cœur

La Médecine Traditionnelle Chinoise dont l’art consiste à rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit, met en lien avec la saison, un élément (métal, eau, bois, feu et terre) et un organe lui-même lié à une émotion. Par exemple, la joie sera associée au cœur (organe), au feu (élément) et à l’été (saison).

La Joie, essentielle à notre santé, est donc liée au Cœur. Le Cœur a pour fonction de gouverner le Sang et les Vaisseaux et plus particulièrement d’abriter le « Shen », l’esprit individuel qui donne à chaque être humain son identité, plus largement, il représente la vitalité globale de l’individu, par conséquent un excès ou un manque de joie blessera en premier lieu le cœur.   

L’émotion de joie. Elle a pour fonction de favoriser la circulation harmonieuse du flux d’énergie naturelle « Qi » et du Sang, de détendre ainsi l’esprit et de favoriser la paix intérieure, soit l’unité corps – esprit.

L’excès de joie est tout aussi pathologique que son absence. En effet, une personne qui se trouverait dans un état constant d’euphorie manifestant de l’exaltation, de la frénésie, riant souvent très fort, générerait un « Feu du Cœur » et souffrirait alors d’une accélération du pouls, d’agitations, d’insomnies… A l’inverse si elle venait à manifester un grand manque de joie, cela provoquerait chez elle de la tristesse, des pleurs, un état dépressif, de la fatigue, pouvant la conduire jusqu’à la perte de l’envie de vivre.

Une observation récente et toujours à l’étude, « Le syndrome de Takotsubo ou syndrome du cœur brisé » (décrit pour la première fois en 1991) met en évidence, que la grande sensibilité de certaines personnes, entrainerait chez elles des difficultés à gérer leurs émotions fortes ou certains chocs physiques, comme une crise d’asthme, un AVC etc… et les prédisposeraient alors au syndrome du cœur brisé. 

Il est donc évident que notre Cœur, cet organe sensible à tout excès émotionnel sera préservé si nous équilibrons nos émotions 

Nourrir la joie

Déjà au XIème siècle Hildegarde de Bingen (avant-gardiste et naturopathe avant l’heure), enseignait le lien entre l’alimentation et la santé, elle affectionnait particulièrement l’épeautre (céréale) et le présentait alors comme l’aliment qui « donne un esprit joyeux », «il fournit un sang de qualité et met de l’allégresse dans l’esprit de l’homme, il est l’allié du calme et de la sérénité, de la santé et de la vitalité ».  Comme il est des arts, qui nourrissent l’esprit et participent à entretenir la joie. Hildegarde de Bingen également musicienne s’exprimait ainsi « l’âme est une symphonie, la musique reliée aux anges et au ciel, peut guérir l’âme. Bien évidemment, il ne s’agit pas de n’importe quelle musique, il va y avoir des notes qui vont rétablir l’équilibre de l’âme et si vous atteignez l’âme, vous pouvez rétablir le corps pour elle. » Audrey Fella historienne                                                                                                                                          

 

Les hormones et la joie

« Être d’humeur joyeuse ». La dopamine appelée parfois hormone de la joie ou hormone de la motivation est communément assimilée au plaisir. La sérotonine quant à elle porte le nom d’hormone de la bonne humeur et intervient dans l’équilibre de l’humeur, comme la dépression, la motivation, l’anxiété ou encore le sommeil.                              

La gratitude, une jolie manière d’équilibrer nos hormones. Alex Korb neuroscientifique déduit de ses recherches qu’il est une question cruciale que nous pouvons nous poser chaque jour : Pourquoi suis-je reconnaissant(e) aujourd’hui ? plus que la réponse obtenue, l’importance réside en la mise en œuvre de cette quête. Faire ainsi preuve de gratitude active les neurotransmetteurs qui produisent la dopamine et la sérotonine. C’est ainsi, que penser aux choses pour lesquelles nous pourrions être reconnaissant(e)s, nous incite à considérer les aspects positifs de la vie et nous invite à ressentir plus de joie. De même éprouver de La joie de vivre nous conduit à plus de gratitude et à de meilleures relations sociales. Si nous l’observons, cette posture nous inscrit dans un cercle vertueux.                                                                              

Les élixirs floraux et la joie

Certains élixirs floraux ont été créés pour harmoniser les émotions en lien avec la joie. Le composé JOIE DE VIVRE dernier né de la gamme des composés floraux Deva, répond à ce besoin. La prise de Joie de Vivre active en nous une joie simple et spontanée. Animés d’une énergie fluide et légère, nous sommes invités à danser avec la vie. Puis, portés par l’optimisme et l’enthousiasme, nous réalisons nos rêves et nos projets.

JOIE DE VIVRE : composition Abricotier, Cerisier sauvage, Coquelicot rouge, Eglantier et Moutarde.

 

Élixir floral d’Abricotier 

L’élixir floral d’Abricotier (Prunus armeniaca) apporte ses vertus réconfortantes et apaisantes aux tempéraments nerveux et surmenés, facilement contrariés et sujets aux brusques sautes d’humeur. L’Abricotier aide à s’abandonner à la douceur et à retrouver sécurité et joie de vivre en se sentant présent dans son corps et en l’acceptant, en particulier lorsqu’on éprouve la sensation d’être étranger à soi-même. Il viendra pallier nos pulsions sucrées.

 

Elixir floral de Cerisier Sauvage

L’élixir floral de Cerisier Sauvage (Prunus avium) s’adresse aux tempéraments grincheux et critiques, qui se plaignent constamment. Ses fleurs blanches invitent à l’optimisme et à la joie de vivre. Il aide à prendre du recul par rapport à l’environnement et à mettre un peu d’humour et de bonne humeur dans son existence.

 

Élixir floral de Coquelicot rouge 

L’élixir floral de Coquelicot rouge (Papaver rhoeas) nous relie à nous même, il nous reconnecte à la joie simple de la Nature, à notre âme d’enfant et aux rêves qui l’animent.  Le Coquelicot rouge nous invite tout en douceur et légèreté au mouvement, à l’action. Il nous apporte Joie et force intérieure, nous permettant de gagner en confiance, en légèreté et en détachement. Le Coquelicot rouge nous offre d’être présent et fidèle à nous-même. Il ouvre le cœur à l’amour, à la gratitude et nous entraine tout en légèreté et fluidité dans un élan de joie, à danser, chanter et célébrer la vie. 

 

Elixir floral d’Eglantier

La fleur de Bach d’Églantier (Rosa canina) nous aidera à faire redémarrer notre moteur intérieur, à retrouver de l’intérêt pour la vie en quittant cette posture apathique comme si les épines de ce rosier sauvage venaient nous dire de croquer la vie à pleines dents. Pour surmonter l’apathie, le manque d’intérêt, la résignation ou l’abandon. S’utilise dans les situations de passivité totale, lorsqu’il n’y a pas d’espoir.

 

Elixir floral de Moutarde 

Les fleurs d’un jaune soutenu de la Moutarde dissipent la morosité comme le soleil à travers les nuages. L’élixir floral de Moutarde aide à surmonter les états de spleen, de blues, de mélancolie, de tristesse et d’abattement qui se manifestent sans raison apparente et qui ne semblent pas avoir de lien avec la vie courante. L’élixir de Moutarde apporte de la lumière dans l’obscurité, de la joie de vivre et de la sérénité. Son apport s’avère précieux lors d’épisodes de dépression saisonnière.

Au composé floral Joie de Vivre pourra être avantageusement associée la synergie olfactive Enthousiasme, composé des huiles essentielles BIO d’Orange douce, Bergamote, Ylang Ylang III, Litsée, Benjoin du Siam et Pruche.  A respirer au flacon ou sur un mouchoir jusqu’à 5 fois par jour.

 

« Et celui qui vit dans la joie vit naturellement dans l’amour. L’amour est le parfum de la fleur de la joie ».  OSHO Extrait du Livre Joie

 

Patricia Solnon

Florithérapeute

Vous aimerez aussi...

Il n'y a aucun commentaire sur cet article (pour le moment)

    Envie de laisser un commentaire ? C'est à vous !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.