Le Blog de la Florithérapie
Au fil des saisons Printemps

Elixirs floraux, précieux soutien en cas d’allergies

« Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin, à la table des anges. »

Cette citation de Khalil Gibran reflète merveilleusement bien l’enchantement que nous ressentons en ce moment en nous promenant dans la nature, ou simplement en éveillant notre regard sur ce qui nous entoure. En nous nourrissant de la force et de la beauté de la nature nous pouvons nous même déployer nos belles énergies de renouveau. Seulement, ce qui fait certes notre bonheur à tous et à toutes est à l’origine « d’autres actions », des allergies, pour un bon nombre de personnes.

Qu’est-ce que cela exprime d’être allergique ?

Par définition, c’est une hypersensibilité de l’organisme à certaines substances vis-à-vis desquelles notre corps réagit de façon exagérée comme si elles étaient dangereuses pour nous, nous devenons intolérants. La réaction de défense de notre corps reflète avant tout notre Moi qui a besoin de se protéger et sa réaction parfois impressionnante de défense, due à une perte de sentiment naturel de sécurité. Nous devenons allergiques quand nous détectons comme hostile ce qui devrait nous être familier, même s’il s’agit d’une substance naturelle comme le pollen qui est le symbole même du renouveau de la vie et de la reproduction.

C’est le sentiment inconscient d’insécurité qui nous empêche de distinguer ce qui est naturel et ce qui est nocif, nous perdons nos repères, notre confiance en nous même et le monde qui nous entoure.

Les ACHILLEES rose, blanche et jaune sont toutes les trois des fleurs de protection dans les moments de vulnérabilité. Leurs fleurs, serrées les unes contre les autres tel un parasol protecteur ont chacune leur spécificité. L’ACHILLEE BLANCHE s’adresse à ce pollen, ce poil de chat, ce lait nourricier – cet environnement qui devient néfaste ou que je perçois tel quel. L’ACHILLEE ROSE s’oriente vers notre propre vulnérabilité émotionnelle et notre tempérament hypersensible. Elle nous aide à prendre de la distance et à ne pas nous laisser prendre au piège des émotions réactives qui nous suggèrent de défendre notre territoire.

Finalement, L’ACHILLEE JAUNE permet d’exprimer sa sensibilité sans peur et anxiété d’être déstabilisé par l’environnement. Cette protection intérieure est la clé pour la sociabilité et l’ouverture à l’environnement tout en restant fidèle à soi-même.

Le HÊTRE développe la tolérance envers l’autre et son environnement dont trop sensible, il ne capte que les choses négatives. Cette fleur de Bach s’inscrit dans les traitements de fond des allergies. En plus de l’utilisation orale, elle est aussi très intéressante en utilisation locale, préventive, par exemple avant l’application d’un patch pour éviter les réactions locales.

Le CALENDULA, cette rayonnante, chaleureuse fleur de communication développe et apporte au-delà des mots, douceur et sensibilité dans tout échange avec notre environnement.

Le printemps nous invite à nous ouvrir au sens des saisons et de la rythmicité de la vie en général et de la nôtre en particulier. Si les changements impliquent de l’hypersensibilité et de la vulnérabilité, c’est la fleur de Bach NOYER qui apporte sa fidèle protection. Ce qui est nouveau, nous fait peur, consciemment ou non ; c’est la peur du changement qui peut contenir une anxiété pour ce qui concerne notre avenir.

 

Quelles autres fleurs nous parlent plus particulièrement dans le contexte d’allergie et comment agissent-t-elles ?

Les élixirs floraux harmonisent les émotions qui sont à l’origine des symptômes et problèmes physiques. Ils nous permettent de devenir conscients de ce lien émotion – « mal-à-dit » et dans le contexte de l’allergie cela est particulièrement parlant.

C’est notre nez qui nous permet de sentir et d’anticiper les situations, nos yeux nous laissent les voir et notre tête les intégrer. « Pris » à ce niveau, nous nous protégeons d’aller à la rencontre de la vie et de l’aventure qu’elle comporte, nous n’avons ni la tête, ni le souffle ou la vision pour le faire.  Aussi, la « lecture » d’une allergie respiratoire comme signe de manque d’air et d’espace par la sensation d’étouffement et le besoin urgent de respirer, ça vous parle ?

Le JASMIN est un élixir floral de purification de l’organisme favorisant l’élimination des toxines. Il régularise également l’excès de muqueuses dans l’organisme : « … dégage le nez, les sinus, la gorge et les poumons » permettant ainsi de soulager les symptômes associés aux allergies, comme le rhume des foins et les congestions de bronches. Pourquoi le Jasmin peut-il avoir un effet si « physique » ? Simplement, parce qu’il aide celui qui se sent impure, souillé, pollué ou intoxiqué et ainsi faible et vulnérable, à développer une image de soi équilibrée et harmonieuse. Toutes ces raisons pour se couper du monde peuvent jouer un rôle important dans le développement d’intolérances et d’allergies comme réaction de défense et de protection. Le POMMIER SAUVAGE, fleur de Bach de la purification forme un duo gagnant avec le Jasmin.

Notre sexualité fait partie de la réflexion, puisque l’allergie reflète à la fois le besoin et la peur du contact, puis l’ambivalence vis-à-vis de la source de l’amour. L’alternance entre allergies respiratoires et réactions de la peau ne résulte pas d’un hasard.

En plus de Calendula déjà mentionnée, l’ORTIE soigne les irritations et inflammations nerveuses, comme l’urticaire souvent observée dans les cas d’allergies. Le lien est direct puisque le nom « urticaire » est un dérivé de « Urtica dioica », nom latin de l’ortie, déjà décrit du temps d’Hippocrate ; utilisé en externe, elle calme les réactions de la peau.

Le PECHER, fleur d’ouverture et de générosité, protège des rayons ultraviolets du soleil ce qui est intéressant aussi bien en cas d’allergie solaire avec des réactions cutanées importantes que de troubles oculaires dus à l’hypersensibilité au soleil.

Les allergies alimentaires et l’allergie au lait en particulier peuvent évoquer une difficulté relationnelle avec l’aspect nourricier, donc l’image de la mère, voir la terre-mère : C’est l’élixir floral TILLEUL qui apporte chaleur et douceur à ces personnes.

 

Quels états émotionnels rencontrons nous les plus souvent ?

La réaction allergique peut être très violente, disproportionnée, elle le sera toujours à la mesure de la peur qui est à son origine. Peur et colère vont de pair et l’allergie témoigne aussi de la violence d’un refus d’abord physique mais au fond toujours psychique :

En cas de crise toujours penser à ASSISTANCE, 3 gouttes autant de fois que nécessaire.

Irritabilité et démangeaisons de la peau peuvent être apaisées par IMPATIENS, la colère par HOUX, PRUNUS et CAMOMILLE, le surmenage et l’épuisement par OLIVIER, ORME ou ANETH. La liste des fleurs peut être allongée et peut être avez-vous envie de nous partager vos propres fleurs « magiques » en cas d’allergie ?

 

Tous ces élixirs floraux contribuent à ne pas avoir à dire :

« Avec les fleurs et les boutons éclos, le beau printemps fait printaner ma peine. »

 

Gabriele Roesch

Pharmacien et Homéopathe

Vous aimerez aussi...