Sources
Écrire un commentaire

Les trois composantes essentielles aux fleurs de Bach /2 Les états émotionnels

4.1.1

Les états émotionnels

Un état émotionnel pourrait se définir, au contraire d’une émotion, comme un arrêt sur image, une entrave au mouvement du vivant en nous, une cristallisation qui nous fige à un endroit ou à un autre du circuit fluide de nos énergies et empêche les phénomènes normaux d’autorégulation de se produire en créant même parfois

d’autres phénomènes qui aggravent et compliquent le blocage initial.

Quand l’émotion se fige, la souffrance s’enkyste, un déséquilibre se crée et enclenche un conflit interne. Celui-ci prend alors obligatoirement une forme : maladie, mal-être, pensées ou comportements négatifs. Tôt ou tard, l’état émotionnel, entrave au mouvement vivant, entraîne un dysfonctionnement à tous les niveaux de notre corps : physique, physiologique, fonctionnel ou somatique.
Néanmoins, la forme même du conflit nous donne une indication sur ses origines et des pistes de travail pour tenter de le résoudre. Elle nous permet de prendre conscience de notre état émotionnel, de l’accueillir, de le comprendre, de faire les choix conformes à nos désirs profonds et de réaliser les actes justes pour le faire évoluer. Il nous appartient donc d’apprendre à nous connaître nous-même pour mieux piloter notre vie.
Bach s’est attaché à décrire pour chacune des fleurs qu’il a sélectionnées l’état émotionnel négatif de la personne, le blocage ou l’arrêt dont elle est le sujet, au niveau d’une ou plusieurs des fonctions suivantes : pensée, sentiment ou intuition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *