Voir tous les articles classés dans Inspirations

Les citations, livres ou documentaires qui nous inspirent, qui nous offrent un regard nouveau ou différent sur le monde qui nous entoure et les liens que nous créons avec celui-ci.

Le lâcher prise pour prendre soin de sa santé

Pourquoi est-il important de savoir lâcher prise ?

Dans un monde plein d’agitation, qui nous sollicite de toutes parts et qui n’attend rien de moins de nous que l’excellence et la maîtrise, nous pouvons parfois nous sentir débordé, voire perdu. C’est notre insistance à vouloir tout contrôler, tout anticiper qui se retourne contre nous. La seule solution à ce sentiment : le lâcher prise pour préserver sa santé mentale et physique ! Que veut dire « lâcher prise » ? D’une manière générale, le lâcher prise signifie « prendre du recul, accepter et aller de l’avant », il ne signifie pas « abandonner ». Le lâcher prise vise à gérer un trop-plein duquel nous avons l’impression de ne pouvoir nous sortir ou des barrières que nous n’arrivons pas à franchir. Lâcher prise peut prendre plusieurs formes selon la situation à laquelle nous faisons face : Les débordements émotionnels Un trop plein d’émotions négatives, notamment la colère, qui nous fait basculer dans un mal être profond. En médecine chinoise, la colère est l’émotion associée au printemps. Cette saison placée sous le signe du regain d’énergie peut nous faire ressentir …

Danse, grand-mère

Danse, Grand-mère !

« Quand une personne vit pleinement, les autres en font autant » Tel est l’impératif premier de la femme sage : vivre de telle manière que les autres aient l’occasion de faire de même. Vivre avec ce supplément d’âme qui va servir d’exemple. Détourne-toi de ceux qui ricanent sans entendre cet appel à la vie de l’âme. C’est ainsi que la femme sage va son chemin. Si nécessaire, deviens l’une de ces joyeuses subversives qui ne cessent de croître et font preuve d’un courage paisible et lumineux. C’est ainis que l’esprit parvient à la surface du lac. Refusons d’être ballottées et rejetées sur un quelconque rivage, et prévoyons d’échapper à la banalité morbide et à ce qui est chroniquement brutal et sans intérêt. C’est ainsi que l’esprit se dresse et rayonne. Lançons-nous dans des aventures connues et inconnues. Ainsi, ce qu’il y a de plus grand chez la vieille femme sage et ce qu’il de plus grand chez la jeune femme seront réunis. Alors, que tu sois jeune mais déjà riche d’expérience, ou bien que tu aies un certain …

Saint Valentina sans Clémentine

Une Saint Valentin sans Clémentine

La Saint Valentin, sans Valentine Depuis plusieurs semaines, Jean ne supporte plus de regarder la télévision qui le bombarde de publicités pour des parfums, des croisières idylliques et toutes sortes de babioles en forme de cœur. Il n’a même plus envie de sortir car il lui est devenu insupportable de longer les vitrines des magasins uniformément colorées de rouge, de passer devant la fleuriste de son quartier qui à chaque occasion, l’interpelle d’une voix joyeuse et complice : «  Hep, Mr Jean, un petit bouquet pour votre dame ?? ». Une véritable coalition commerciale autour de cette fête de la St Valentin, qui ne peut être réussie que dans le partage de l’amour, voilà ce que ressent Jean depuis quelques jours et qui le conduit à s’enfermer plus que jamais dans la solitude… En effet, Jean sera seul cette année pour cette fâcheuse date car Clémentine sa compagne depuis 15 ans a décidé de partir pour vivre un nouvel amour qui l’a emportée de l’autre côté de l’Atlantique. Depuis son départ, Jean tourne et retourne les questions dans …

Philippe Deroide, Fondateur du Laboratoire en 1986, et Pascale Millier, Directrice scientifique et pédagogique en 2016.

Le Laboratoire Deva, 1986 – 2016 : 30 ans d’émotions !

  Questions croisées entre Philippe Deroide, Fondateur du Laboratoire en 1986, et Pascale Millier, Directrice scientifique et pédagogique en 2016.   PM : Bonjour Philippe, tu as créé le Laboratoire Deva en 1986, en plein essor de la thérapie florale dans le monde, peux tu nous raconter ce qui t’a donné l’élan de le faire, pourquoi avoir choisi d’installer le Laboratoire dans le Vercors et pourquoi le nom Deva ? « Il y a beaucoup de questions en une ! J’ai rencontré les élixirs floraux aux Etats-Unis, au début des années 80, grâce à Dominique Guillet, avec lequel je me suis associé par la suite pour créer Deva. Les travaux de recherche de Katz et Kaminsky en Californie, de Gurudas au Colorado, m’ont passionné. J’étais alors en pleine recherche personnelle et développais un lien très fort aux forces vives de la Nature. C’est cette prise de conscience de la dimension sacrée de la Nature, et le ressenti de son don de guérison, qui m’a donné l’élan, à mon retour en France, de créer Deva. Avec mon ami Dominique Guillet, …

conte-de-noel

Une histoire à lire comme un conte de Noël…

Le froid s’était installé depuis plusieurs semaines dans cette vallée reculée au nord de la grande barrière montagneuse et tous les habitants du village se préparaient à vivre un Noël à l’écart du monde et de son agitation permanente et stressante. Ils ne s’en plaignaient pas, bien au contraire, se contentant d’un réveillon au coin du feu avec quelques parents ou amis. Les enfants eux aussi étaient habitués à cette situation d’isolement qui leur procurait un avantage majeur comme celui de ne pas connaître la frustration du super cadeau vu dans un magasin. Ils se contentaient de quelques cadeaux commandés et livrés par un facteur aux tournées imprévisibles et surtout du repas de Noël que chaque famille préparait avec une attention délicate pour les petits et les grands. Les traditions étaient encore très présentes dans toutes les fêtes familiales comme celle des 13 desserts de Noël que les enfants adoraient découvrir cachés dans différents recoins de la maison. Pourtant, l’ambiance n’était pas joyeuse dans toutes les chaumières et en particulier dans celle de Jean et …

gentillesse

Osons être gentils !

Vous rappelez-vous cette phrase de Thierry Lhermitte dans le film Le Père Noël est une ordure : « Je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille » ? D’emblée, ces quelques mots associent la gentillesse de Thérèse à une faiblesse morale, à une naïveté et à une grande crédulité… Néanmoins, si l’on se réfère à Matthieu Ricard, moine bouddhiste et traducteur du Dalaï- lama, la gentillesse ferait partie de notre nature, comme l’altruisme et la compassion. Si elle revient «  à la mode » dans les conférences, dans les recherches et dans les livres, c’est parce que « nous sommes en train de vivre un véritable changement de culture », en témoignent de nombreuses initiatives solidaires, écologiques, humanistes, dans la société civile mais aussi dans le monde professionnel. Et si demain la gentillesse devenait une véritable valeur citoyenne… Existerait-il alors une bonne et une mauvaise gentillesse ? La mauvaise, celle qui nous asservie (n’oublions pas l’origine du mot liée au serf et à la servitude à l’égard du seigneur), serait …

deuil-separation

Retrouver la paix dans la tempête du deuil

Durant tout l’après midi de ce samedi hivernal, la bande de copains réunie pour l’anniversaire de Jean s’était activée pour finaliser la surprise que cette fête devait être pour lui. Cette belle organisation était à l’initiative de son épouse Joëlle qui œuvrait en toute discrétion depuis plusieurs semaines pour que cet anniversaire soit un beau moment de témoignages d’amitié. En effet, Jean se remettait difficilement d’une opération qui l’avait affaibli et Joëlle espérait lui redonner un peu de sourire et de baume au cœur pour l’aider à passer cette étape difficile. Vers 18h, tout était en place et Jean devait se rendre sur le lieu de l’invitation quand une voiture le renversa à la sortie de sa maison, le conducteur l’ayant vu trop tard à cause de la quantité de neige accumulée sur le bord de la route. Le diagnostic établi par le médecin sur place laissa peu d’espoir, l’impact principal ayant porté sur la tête et Jean devait succomber quelques heures plus tard à l’hôpital. Dans les jours qui suivirent, Joëlle n’eut pas le …

logo

J’affronte les difficultés suite et fin

J’affronte les difficultés suite et fin     Mes résolutions 2015 n°2 J’affronte les difficultés       2ème partie de l’article suite et fin de l’histoire de Maureen, maman active.   Maureen se demande si elle pourrait à son tour aider ses enfants…Devant les bienfaits que lui ont apportés le composé floral Courage et l’élixir essentiel du même nom, découverts grâce à ses amies, Maureen se demande si elle pourrait à son tour aider ses enfants qui, eux aussi, rencontrent pas mal de difficultés en ce moment. Sa fille Mathilde, 8 ans, est en plein découragement. Malgré les efforts qu’elle fournit, ses résultats sont décevants et elle a de plus en plus de mal à se mettre au travail quand elle rentre de l’école.Elle estime que cela ne sert à rien, et que de toutes façons elle est nulle et n’y arrivera pas. Quant à son fils Quentin, âgé de 6 ans, il a beau se prendre pour Superman, il fait beaucoup de cauchemars et son sommeil est plutôt agité. De retour à la …

Resolution-1-640px-640px-WEB

Mes bonnes résolutions : je me débarrasse des mauvaises habitudes (suite)

Suite de l’histoire de Paul & Virginie du volet précédent : « je me débarrasse des mauvaises habitudes » … Après quelques semaines d’utilisation du composé floral DÉSACCOUTUMANCE, Paul décide de creuser plus loin dans ses émotions :  Quelques temps après cette période de sevrage et au delà du sentiment d’apaisement que je ressentais, je pris conscience que j’éprouvais une difficulté à me connecter avec les sentiments profonds que l’arrivée prochaine de cet enfant auraient du éveiller en moi. Cette impression « d’anesthésie émotionnelle » était accentuée par le décalage que je constatais avec ce que vivait ma compagne Virginie, en totale osmose avec ce bébé qui grandissait en elle. Comme  si ma consommation excessive de tabac m’avait à la longue conduit à un état d’insensibilité chronique. Au delà de l’impression rassurante d’une forme de liberté reconquise, il me fallait à présent retrouver le chemin de mes sentiments et de mes émotions pour accueillir mon enfant avec l’ouverture de cœur offerte par cette nouvelle paternité. L’élixir floral de TABACUM, présent dans la liste des élixirs floraux contemporains issus de la …

reso1470-226

Mes bonnes résolutions : je me débarrasse des mauvaises habitudes

Lorsque nous avons eu confirmation de la grossesse de ma compagne il y a quelques semaines, j’ai décidé d’arrêter de fumer ou tout au moins de diminuer ma consommation journalière afin de préserver une atmosphère saine au sein de notre maison. C’était également un geste de soutien à l’égard de ma compagne qui avait également fait le choix d’arrêter de fumer quelques temps auparavant lorsque nous avons eu ce désir d’enfant. Elle même étant encore un peu fragile par rapport à ce sevrage, c’était vraiment le moment ou jamais pour moi de prendre cette décision. Facile à dire et malgré tous les arguments positifs, pas facile de résister à ce qu’il faut bien appeler une dépendance avant tout psychique : comment remplacer le geste tant agréable et souvent partagé d’une cigarette en fin de repas? Par du grignotage ?? … Il était hors de question pour moi d’un risque de prise de poids qui m’aurait en plus déprimé. Rapidement, je pris conscience que la diminution de consommation quotidienne était un échec, qu’elle ne faisait que me rendre irritable et …