Inspirations, Mes petites histoires
Écrire un commentaire

Conte de Noël Deva

2016869405_small_1

 Les gardiens des fleurs

Ce
matin-là, Claire sortit de chez elle en fermant la porte sur un grand désordre.
A l’approche de Noël il y a toujours plus à faire, une fois encore, elle était
en retard et une fois encore, son premier patient allait attendre devant la
porte de son cabinet. La journée qui allait suivre, ne serait qu’une course
après le temps pour ne pas accumuler plus de retard dans la succession de tous
les Rendez-vous programmés ce jour-là…

Mais
sa vie entière ne ressemblait-elle pas à un grand chantier en reconstruction
qu’elle tentait vainement de mettre en ordre ?

Depuis
que Jean l’avait quittée il y a 2 ans, Claire avait plongé dans un grand
tourbillon faisant face à la pression de ses patients et à celle de ses trois
enfants dont elle avait la garde.

Prendre
soin des autres, les accompagner dans leur souffrance physique et morale, elle
savait faire.. Homéopathe et phytothérapeute, elle avait depuis longtemps
choisi la voie des médecines naturelles, tenant compte du bien être global de
ses patients.

Mais
sa propre souffrance, son quotidien pesant, sa grande solitude, sa profonde
blessure de femme trahie, qui les entendait, qui la soulageait ?

Claire
avait un grand sentiment de découragement,  elle n’avait pas la force
d’affronter cette nouvelle journée et elle décida de changer de direction.

Au
premier rond-point, elle prit la petite route qui montait dans la colline
derrière chez elle et instantanément, elle ressentit un grand soulagement et un
sourire illumina son visage.

En
pénétrant dans la forêt déjà bien dénudée par les premières froidures de
l’hiver, Claire inspira, expira profondément, plusieurs fois, pour calmer son
mental encore bien agité.. Et très vite, elle sentit leur présence à la fois
curieuse et attentionnée : des lutins, des petites fées, des gnomes, il y en
avait des dizaines autour d’elle qui l’observaient d’un air bien veillant. L’un
d’eux s’approcha et il lui susurra dans une mélodie suave :

– Viens avec nous..viens découvrir le monde des Deva.. 

Une fée vola vers elle dans une nuée de lumière comme si les rayons de soleil éclairaient tous ses déplacements.
« 

– Nous sommes les Deva, gardiens des émotions et des fleurs de la forêt. Nous voulons te faire découvrir la nature et ses bienfaits. Nous voulons te transmettre ce savoir qui est le nôtre car il est fait pour être partagé. 

Claire était entourée par les Deva, ces petits êtres angéliques et spirituels de la nature qui venaient lui apporter leur savoir. Elle les suivit, ils murmuraient à son oreille des noms de fleurs : Clématite, Étoile de Bethléem, Iris..ils lui chantaient des mélodies remplies de douceur, qui lui apportait de l’apaisement et d’autres sensations plus subtiles comme la confiance en soi, l’intuition, le ressourcement.. Elle se sentit protégée, et plus courageuse. Les mélodies n’en finissaient pas et Claire essayait de retenir ces messages, ces sensations qui s’évanouissaient comme des rêves alors qu’elle en avait tant besoin au moment présent. 
 Elle avança jusqu’à un petit étang dont la surface reflétait les premiers rayons de soleil et cette chaleur nouvelle l’enveloppa d’une douceur réconfortante, comme si son corps entier recevait les bénéfices d’une huile de massage subtile et précieuse. Elle trouva un espace d’herbes suffisamment sèches pour s’allonger quelques minutes. Elle admirait les couleurs, et sentait autour d’elle les parfums de fleurs qui s’entremêlaient au gré des chants des Deva dont la voix exprimait tout un nuancier d’émotions, se faisant tantôt plus grâve, tantôt plus subtile. Claire buvait ce nectar de fragrances et de musique et elle sentit un bien-être profond la gagner, la plongeant dans un voyage au travers des sens. 

Elle
ouvrit les yeux, étourdie par toutes ces sensations subtiles. Elle reprit ses
esprits, où était-elle ? Les mélodies de bien-être résonnaient encore dans sa
tête..

Elle
était dans son lit. C’était un rêve se dit-elle un peu déçue. Malgré cela,
Claire  entreprit de comprendre les messages reçus dans cette escapade
qu’elle venait de vivre.

Elle
ouvrit son ordinateur, elle voulait en savoir plus. Elle essayait de se
souvenir des mélodies, et des paroles mais son rêve petit à petit s’éloignait
se faisant de plus en plus vague ne laissant que le souvenir des émotions et du
bien-être qu’elle y avait vécu. Lorsqu’ elle se souvint du nom de ces petites
créatures féériques : « les Deva », elle ouvrit un moteur de recherche
et en tapant « Deva » dans l’onglet de recherche, elle découvrit un
site portant le nom de « Deva les émotions ». Intéressant se dit-elle,
elle cliqua pour en savoir plus et découvrit des produits de bien être qui
faisaient écho aux mélodies des petites fées qu’elle avait rencontrées dans la
forêt pendant son rêve. Il s’agissait là d’élixirs, subtils mélanges de fleurs
aux effets bienfaiteurs, d’huiles de massage aux pierres précieuses, de crèmes
réparatrice à base de fleurs aux effets apaisants. Claire se dit que les petits
Deva de la forêt l’avaient mise sur la bonne voie. Elle parcourut le site de
« Deva les émotions » et choisit 2 élixirs appelés : Composés floraux
Deva qui lui semblaient pouvoir agir sur son état de stress intense et de
vulnérabilité. Ils portaient des noms prometteurs : Assistance et Protection.
Portée par sa curiosité, elle se laissa séduire par une huile de massage au nom
tout aussi engageant : Chaleur et sécurité.

Elle entreprit d’ouvrir la fenêtre de sa chambre pour
respirer l’air vivifiant du matin qui s’installe. Elle se pencha vers
l’extérieur et, sur le bord de la fenêtre elle vit, posée délicatement, une
fleur couverte de rosée. Elle comprit qu’elle avait vécu plus qu’un rêve, elle
se sentait à la fois calme et déterminée, à la veille d’une renaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *